Les arnaques au Forex prospèrent ! Les nombreux témoignages de lecteurs sur les forum de Deontofi en témoignent. Entre les escrocs usurpant l’identité de soi-disant autorités boursières pour essorer une seconde fois leurs proies, et la nouvelle offensive de sites autorisés mais infréquentables, Deontofi.com publie la mise à jour des sites interdits et renouvelle son alerte : ne donnez jamais votre téléphone ou numéro de carte à un site de trading !

Les escrocs du trading tendent de nombreux pièges aux épargnants. La liste des sites interdits est infinie, et les opérateurs autorisés sont tout aussi infréquentables !

Les escrocs du trading tendent de nombreux pièges aux épargnants. La liste des sites interdits est infinie, et les opérateurs autorisés sont tout aussi infréquentables !

Plus 23% ! Ce n’est pas le gain promis par les escrocs du Forex, mais l’augmentation de leur nombre estimé. La liste des dangereux sites de trading interdits en France, que le gendarme boursier vient de mettre à jour, compte 188 sites à proscrire impérativement ! Ils n’ont pas le droit de démarcher les clients français, mais le droit est le cadet de leur souci puisqu’ils sont officiellement considérés comme hors d’atteinte des autorités financières françaises : elles n’ont pas le pouvoir de les arrêter, encore moins d’indemniser leurs victimes.

Comparée à la liste de 153 sites interdits, publiée par l’Autorité des marchés financiers (AMF), il y a moins de trois mois, la recrudescence annoncée de ces supports d’arnaques est donc de 23%. Et sans doute d’une plus grande ampleur. Car de nombreux opérateurs ne figurant pas sur cette liste de sites de trading interdits, dont les publicités s’étalent sur le web, sont aussi infréquentables.

D’abord, tous les sites interdits ne sont pas dans cette liste, et pour cause : il s’en crée tous les jours. Il suffit d’enregistrer un nom de domaine sur Internet, parasitant vaguement une marque financière ou une autorité familière aux épargnants (lire liste ci-dessous), pour en piéger quelques uns dans ces filets, avec l’aide de mercenaires du démarchage téléphonique, experts en harcèlement pour extorquer leur numéro de carte bancaire aux épargnants naïfs.

Comme l’écrit un lecteur de Deontofi : « Pourquoi l’AMF ne publie pas une liste des sites autorisés, au lieu de publier une liste des sites non autorisés qui ne sert à rien, à moins que tout site qui n’est pas sur la liste soit autorisé, ce qui n’a pas l’air d’être le cas »… Pas si simple, car il y a aussi une quantité astronomique de sites absolument infréquentables qui ne sont pas interdits en France, même s’ils n’ont obtenu aucun agrément direct du gendarme boursier français. C’est la magie du « passeport européen » !

Pour dévaliser des épargnants français, rien de tel qu’une image de sérieux avec des références rassurantes, pour mettre en confiance les proies. Certains sites revendiquent ainsi le label de « 1er courtier régulé en France et en Europe », avec un éventail impressionnant d’agréments « AMF, Banque de France, et MiFid (Markets in Financial instruments directive, ou directive sur les marchés d’instruments financiers -MIF- en français) ».

Que valent ces agréments pour les épargnants ? Du vent. Car ces opérateurs sont installés dans des pays à la réputation bien méritée de Far West financiers, même quand ils sont à l’Est, comme Chypre, ou au Sud, comme Gibraltar. Vous croyez que les institutions financières agréés par la CySEC (la « securities and exchange commission » de Chypre, un oxymore !) se préoccupent de la protection des épargnants ou des obligations de lutte anti-blanchiment ? Pas nous. Or, cet agrément de la CySEC est un sésame pour l’Europe, car il est légalement considéré comme équivalent à un agrément par l’AMF ! Le passeport européen est certainement une bonne chose pour favoriser la concurrence bénéfique aux consommateurs. Malheureusement, il favorise le foisonnement des arnaques financières transfrontalières, en toute impunité.

C’est l’opinion de Deontofi.com. Les gendarmes boursiers, fonctionnaires ou diplomates n’ont pas le droit de le dire, car ce serait politiquement incorrect au regard des principes européens de libre concurrence et de liberté d’établissement. Mais quand un site de trading chypriote exploite son passeport européen pour mettre en avant ses agréments « français », cette seule supercherie doit vous alerter, car il n’a pas été agréé par les autorités françaises : elles sont forcées à l’autoriser par la loi européenne, ce qui est bien différent.

Comble du piège de mauvais goût, dans lequel tombent facilement les joueurs à la recherche de « bons tuyaux » et autres astuces frelatées pour s’enrichir, certaines publicités utilisent le même boniment que les marchands d’élixirs et régimes minceurs. « Interdit aux USA » ! Voici l’argument massue pour séduire leurs proies. Et pourquoi pas un robot qui gagne en Bourse à tous les coups tant qu’on y est ? C’est vraiment prendre les consommateurs pour des enfants.

Ces fables n’existent pas. Aucun professionnel des marchés, aucun scientifique, aucun chercheur académique n’a jamais prouvé qu’une quelconque méthode ou robot permettait de prédire le yo-yo des marchés. Il y a beaucoup de beaux parleurs, mais cela fait plus de vingt-cinq ans que j’attends les preuves… Quant à être interdit aux Etats-Unis, cela n’a jamais été un indice de qualité ou d’honnêteté.

Site « démo », documentations, formations ou autres services gratuits, tout n’est qu’un prétexte pour vous harponner et ne plus vous lâcher. Pire que les sectes, ces insectes du trading guettent le moindre mouvement sur leur toile pour vous rouler, vous endormir, et vous assécher.

Alors soyez prudents :

Ne donnez jamais votre téléphone ou numéro de carte à un site de trading ! 

Deontofi.com reproduit ci-dessous la liste de 188 dangereux sites de trading interdits en France (parmi d’autres) mise à jour par l’AMF le 4 mars 2015.

Paris, le 4 mars 2015
COMMUNIQUE DE PRESSE

L’Autorité des marchés financiers met à jour la liste des sites internet non autorisés proposant du trading d’options binaires

L’AMF publie une nouvelle liste mise à jour des sites internet proposant du trading d’options binaires pour lesquels aucun prestataire de services d’investissement autorisé n’a pu être clairement identifié.
L’Autorité des marchés financiers (AMF) met une nouvelle fois en garde les épargnants sur des campagnes publicitaires agressives, sur internet, portant sur le trading d’options binaires (1) et annonçant des rendements très importants dans des délais très courts.
Voici la nouvelle liste qui annule et remplace celle publiée le 19 décembre 2014.
Attention, ces sites peuvent évoluer très rapidement et cette liste n’a pas vocation à être exhaustive.

www.01broker.com

www.4investcapital.com

www.4xp.com

www.24hcapital.com

www.24xp.com/FR

www.50option.com

www.77options.com

www.2251ws.com

www.abcbinaire.com

www.activebanque.com

www.agfmarkets.com

www.ajbrowdercapital.com

www.alternative-markets.com

www.astonmarkets.com

www.bancdemonaco.com

www.banco-binario.com

www.bankandcapital.com

www.bankandbinary.com

www.bankandtrader.com

www.bankingbinary.com

www.bank-invest.com

www.bankofbinary.com

www.bankofmarket.com

www.bank-partners.com

www.banks-capitals.com

www.bankxp.com

www.banqofbroker.com

www.banqueinvest.com

www.banqueoption.com

www.barclaysbroker.com

www.bclbrokers.com

www.beipartners.com

www.betonspot.com

www.bfbmarket.com

www.bfmmarkets.com

www.bfmvip.com

www.bforbroker.com

www.bforoption.com

www.bfxoption.com

www.bigoption.com

www.binairedirect.com

www.binamax.com

www.binareo.com

www.binarinvest.com

www.binaritrading.com

www.binaryfxmarket.com

www.binarush.com

www.binarylowcost.com

www.binarymarkets.com

www.binarynvest.com

www.binarywallstreet.com

www.binoa.com

www.bitransax.com

www.blue-options.com

www.bnry.com

www.bo-bank.com

www.bocapital.com

www.bossoptions.com

www.boursofx.com

www.boursoland.com

www.boursolev.com

www.boursomarket.com

www.boursoratrade.com

www.bp-direct.com

www.brokerinternationalbank.com

www.brokerofgeneve.net

www.bvamarket.com

www.byrix.com

www.camfinances.com

www.cedarfinance.com

www.cititrader.com

www.cobtrading.com

www.citmarkets.com

www.daily-option.com

www.digitoption.com

www.directepargne.com

www.easyxp.com

www.ebinaires.com

www.eiffelinvest.com

www.empireoption.com

www.epargnefacile.com

www.excellencebroker.com

www.excitingmarkets.com

www.fboption.com

www.financialbinary.com

www.financial-broker.com

www.fmtrader.com

www.fournisseursopportunitesboursieres.com

www.frxbanque.com

www.futurmarket.com

www.fxbfinances.com

www.generaloptions.co

www.genevabroker.com

www.gfboptions.com

www.gfmtrader.com 

www.gftrades.com

www.globaltrader365.net

www.gmtprivatebroker.com

www.golden-bank.com

www.goldwinmarket.com

www.good-option.com

www.goptions.com

www.gtimarkets.com

www.gtoptions.com

www.idmarkets.com

www.igfmarket.com

www.ikkotrader.com*

www.ingbroker.com

www.inglobaltrade.com

www.intercontinentalmarkets.com

www.invest-binary.com

www.ioptioneu.com

www.ksftrader.com

www.laplateformedubinaire.com

www.leaderoption.com

www.legendoptions.net

www.libertybinary.com

www.livetrader.eu

www.lo-bank.com

www.markets-capital.com

www.markets-investment.com

www.mhoptions.com

www.miller-options.com

www.monatrade.com

www.mondialbank.com

www.mutual-broker.com

www.myselftrade.com

www.newton-invest.com

www.nowoption.com

www.nrgbinary.com

www.obmarkets.com

www.obinarycorporation.com

www.okboptions.com

www.onetradeoption.com

www.onetwotrade.com

www.opteck.com

www.optimarkets.com

www.option-bank.com

www.optionbanking.com

www.optionderivative.com

www.optionet.com

www.optionprim.com

www.optionrama.com

www.options-forex.com

www.optionside.com

www.optionsmarter.com

www.optionsxo.com

www.option-world.com

www.phenixoption.com

www.planetoption.com

www.prestigebanq.com

www.priva-trade.com

www.privilege-market.com

www.pro-binary.com

www.profinalys.com

www.redforoption.com

www.royaldebank.com

www.scottoption.com

www.startoptions.com

www.strongoptions.com

www.technopers.com

www.timebinary.com

www.tmarkets.com

www.tradecall-invest.com

www.tradeofbroker.com

www.tradequicker.com

www.tradereasy.com

www.trader-invest.com

www.tradersking.com

www.tradersleader.com

www.traderush.com

www.traderxp.com

www.tradignition.com

www.trading-markets-capital.com

www.triumphoption.com

www.ubinary.com

www.universalbourse.com

www.vipbinary.com

www.winn-trade.com

www.winntrade.net

www.winobin.com

www.world-tradeinvests.com

www.worldtradeoption.com

www.xfroptions.com

www.xpertmarket.com

www.xpmarkets.com 

www.zebrainvest.com

www.zeoption.com

www.zoomoption.com

(*) Ce site a également fait l’objet d’une décision du Jury de Déontologie Publicitaire de l’Autorité de Régulation Professionnelle de la Publicité (http://www.arpp-puborg/decisions-jdp.html).
Pour vous assurer que l’intermédiaire qui vous propose des produits ou services financiers est autorisé à opérer en France, vous pouvez consulter la liste des prestataires de services d’investissement habilités (https://www.regafi.fr) ou la liste des intermédiaires autorisés dans la catégorie conseiller en investissement financier (CIF) ou conseiller en investissements participatifs (CIP) (https://www.orias.fr/search). Si la personne ne figure sur aucune de ces listes, nous vous invitons fortement à ne pas répondre à ses sollicitations car celle-ci est en infraction avec la législation applicable et n’est pas tenue de respecter les règles élémentaires de protection des investisseurs, de bonne information ou de traitement des réclamations.
Vous avez des questions ? Vous pouvez vous renseigner sur notre site internet
http://www.amf-france.org ou contacter l’équipe d’AMF Epargne info service au 01 53 45 62 00 du lundi au vendredi de 9h à 17h.
(1) Il s’agit d’instruments financiers sous forme d’options, pouvant générer des profits ou des pertes, selon la réalisation ou la non réalisation d’une condition à l’expiration de l’option. L’investisseur doit se positionner sur la direction que le prix d’un actif sous-jacent (par exemple une action, une matière première, un indice…) prendra avant son expiration : s’il pense que le prix d’un actif sera à la hausse, il achète une option call ; s’il suppose que le prix d’un actif sera en baisse, il achète une option put.

Mise à jour complémentaire du 24 mars 2015 :

L’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR) et l’Autorité des marchés financiers (AMF) publient une mise à jour de la liste des sites Internet et entités proposant en France, sans y être autorisés, des investissements sur le marché des changes non régulé (forex). Ce communiqué est la onzième alerte émise par l’AMF et l’ACPR depuis le 7 juillet 2011 (*).

Voici la nouvelle liste qui annule et remplace celle publiée le 5 janvier 2015.

Attention, ces sites peuvent évoluer très rapidement et cette liste n’a pas vocation à être exhaustive.

– www.4xp.com/fr / Forex Place Limited
– www.astonforex.com / Marketrade Ltd
– www.bancmarkets.com / Marketing Accounting Ltd
– www.bankinvestcapital.com / Bank Invest Capital
– www.bclaysmarkets.com / Bclays Markets
– www.bforex.com / Bforex Limited
– www.brokerandco.com / Sisma Capital Limited
– www.cfxmarkets.com / CFB International Ltd
– www.colbertcap.com / Colbert Capital
– www.elyseescapital.com / Elysees Capital
– www.expertdania-investissement.com / Expert Dania Investissement Ltd
– www.eurobondfx.com / Eurobond Ltd
– www.euromaxfinance.com / Euromax Finance Limited
– www.feeltrade.com / JBC-PRO Limited Broker International
– www.finanzasforex.com / Evolution Market Group Inc
– www.finchmarkets.com / Finch Markets
– www.forextrada.com / Forextrada
– www.forextradition.com / Forex Tradition
– www.ftradition.com / G.M.E Ltd
– www.fxbtrade.com / AXA Assets LTD
– www.fxcast.com / Surplus Finance SA
– www.fxglcapital.com / Consomatrade Ltd
– www.fxntrade.com / Genus Group Ltd
– www.gcitrading.com / GCI Financial Limited
– www.gmtinvest.com / Agles Limited
– www.haussman-invest.com / Haussman Invest
– www.hcifund.com / Axa Assets Limited
– www.ibcfx.com / IBC Capital Ltd
– www.icmtrading.com / iTrade Capital Markets Ltd
– www.ihforex.com / Investment House International
– www.ikkotrader.com / IP International service
– www.instaforex.com / InstaForex Companies Group
– www.integralbroker.com / IB International Ltd
– www.investcapitalmarkets.com / ICM Worldwide Ltd
– www.istockcapital.com / Certatus Limited
– www.itcfx.com / Investment Formula Corporation
– www.itnfx.com / International Traders Network FX
– www.ixitrade.com / Ixitrade
– www.jbc-pro.com / JBC Pro Limited
– www.justrader.com / MT Capital Partners
– www.kd-markets.com / Globstate Assets Holdings Ltd
– www.metatrada.com / Meta Trada
– www.mhoptions.com / Morgan & Hilt
– www.motionforex.com / Motion Forex Ltd
– www.mutual-broker.com / Mutual Broker
– www.nakitrade.com / Nakitrade
– www.netcfd.com / Centaure Capital Partners Ltd
– www.netotrade.com / Neto Trade Global Investment
– www.newtradefx.com / Financial Strategy Holdings
– www.obroker.com / Landkey Enterprises Inc
– www.oxfordmarkets.com / Oxford Markets
– www.primefms.com / Prime Financial Management Services
– www.privilegetrading.com / Bio Stars Advisors Inc
– www.solutionscapitals.com / Solution Capital Limited
– www.strategiesolution.com / Strategie Solution Ltd
– www.sunbirdfx.com / Sunbird Trading limited
– www.tmarkets.com / T Markets
– www.tradaxa.com / Sisma Capital Limited
– www.tradect.com / Investment House Limited
– www.traderplace.com / Trader Place
– www.tradmaker.com / Trading Technologies Limited
– www.trader369.com / IP International Service – AJ
– www.triomphecapital.com / Triomphe Capital
– www.ubtforex.com / UBT Forex Ltd
– www.youtradefx.com / Youtrade Capital Market PTY

Share Button

5 commentaires

  1. Blanchard Jacques, le

    J’ai été contacté en mars dernier par une personne (apparemment de fxc-bank) me disant que la Banque de France avait noté un compte sur lequel j’avais un reliquat de 526.37€ et qu’ils pouvaient le réactiver car la société en question n’existait plus. Pour le réactiver (sinon c’était perdu!), il fallait remettre de l’argent, en l’occurrence autant. Je n’ai mis que 300€. Ils m’ont dit réactiver mon compte avec 300 € de credit en plus (car disent-ils, on ne reactive que pour autant que vous avez réinvesti). J’ai donc un compte sur lequel je trade sur le forex (le terminal s’appelle alpha MT4, et le site www. fx c-bank. com), et pour l’instant mon compte chez eux n’est pas encore asséché. J’ai un formateur, un certain Jean Richelieu (tel Jean Richelieu
    Chargé de Compte
    FXC-BanK
    Tél : 0182888728).
    Néanmoins, j’ai trouvé bizarre que sur le terminal on ne puisse pas retirer de l’argent et on me dit que cela prendra 6 mois à cause de la banque de France. Me suis-je fait berner? L’argent des 300€ a été pris sur mon compte et il apparaît à ma banque que c’est la société GB-Angels investors qui en a bénéficié. Qu’en est-il et que puis-je faire si je suis un des pigeons de plus? Me plaindre à AMF ou à qui si ce sont des voleurs? Merci de votre réponse directement.

    Répondre Signaler un abus
    • Gilles Pouzin, le

      Malheureusement oui, vous vous êtes sans doute fait berner.
      Comme vous le lirez dans d’autres témoignages, on vous entretien dans l’illusion d’un gain pour vous soutirer davantage de versements.
      Au final on vous expliquera que vous avez « tout perdu » plutôt que de vous avouer qu’on vous a « tout volé », mais le résultat sera le même.
      Vous pouvez dores et déjà constituer un dossier avec le maximum de preuves de la façon dont on vous a trompé, pour porter plainte dans le cadre de l’enquête en cours des autorités.

      Répondre Signaler un abus
  2. chevron, le

    nouvelle attaque la semaine derniere le pire des escros
    après 1500 dans leur poche au mois de novembre
    vu le harcèlement j’ai finie au credit agricole et depuis je pense retrouver le repos ce sont des pourris !!!

    Répondre Signaler un abus
  3. Robin, le

    Je ne suis pas vraiment crédule mais ayant un salaire moyen (2300 € après trois ans d’études supérieures et en fin de carrière), seule et en accession à la propriété, j’ai été tentée de gagner de l’argent facilement avec Direct Epargne. Il sont très forts. Il parlent vite, on entend du bruit et des voix comme si un grand nombre de personnes était en plein travail, vous changez d’avis le lendemain et on vous répond que c’est trop tard à moins de déposer plainte. et prendre un avocat….
    Je n’ai perdu que 1000 € (ce qui est quand même énorme pour moi) et je crois que je peux m’estimer heureuse. N’ayant plu un euro sur mon compte bancaire, j’ai été dans l’obligation de poser 15 jours de vacances, j’ai mangé des pâtes, des pommes de terre, du riz… bref j’ai vidé mes placards et j’ai eu la haine.
    J’ai pris une bonne claque en choisissant la facilité pour gagner de l’argent rapidement (on m’a promis plus de 7000 €) mais on ne m’y reprendra plus. Gros choc psychologique quand même !

    Répondre Signaler un abus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *