Jusqu’ici tout va bien pour les marchés financiers, portés par un climat politique complaisant pour le libre échange et bénéfique pour les multinationales et grandes entreprises cotées en Bourse. A Paris l’indice CAC 40 reste accroché autour de 5300 points depuis la qualification d’Emmanuel Macron pour le second tour de l’élection présidentielle, au-dessus de son…

Cet article est réservé aux souscripteurs de l’Abonnement Déontofi Bourse Expert.

Share Button