PreditrendPubArnaqueForexCapture2016-04-29 13.48.07

Le gendarme boursier met en garde les épargnants contre les publicités trompeuses de Preditrend, un vulgaire rabatteur pour les escrocs du Forex, en cheville avec EZTrader, sur la liste noire des courtiers chypriotes infréquentables, dont Deontofi.com dénonçait les mensonges depuis des mois, relayés avec la complicité aveugle de Yahoo et d’autres sites en vue.

Preditrend, c’est de l’arnaque ! Depuis le temps que Deontofi.com dénonçait les publicités trompeuses de cette carambouille, relayées sur Internet avec la complicité aveugle de Yahoo et d’autres sites en vue, nos lecteurs étaient bien informés sur ces fadaises totalement insensées d’algorithmes pour gagner en Bourse.

Cette pub des escrocs du trading vue sur Yahoo peut changer votre vie : faites-vous plumer en 20 min/jour !

Cette pub des escrocs du trading vue sur Yahoo peut changer votre vie : faites-vous plumer en 20 min/jour !

De telles martingales n’existent pas. Chacun peut le vérifier auprès de toutes les banques de marché et autres hedge funds ayant cru, un jour ou l’autre, découvrir une méthode miracle pour spéculer sans risque avec un fort effet de levier pour démultiplier leurs gains.

Barings, Société générale, Natixis, Caisses d’Epargne, LTCM et j’en passe… Toutes les institutions ayant cru que leurs petits génies avaient enfin inventé une martingale boursière, ou un algorithme magique, ont perdu leur chemise avec ce genre d’illusion.

Preditrend est donc bien une de ces supercheries, comme nous le dénoncions à l’automne dernier, et comme vient de le confirmer officiellement le gendarme boursier, en mettant en garde le public contre les publicités fallacieuses et manipulations trompeuses de ce vulgaire rabatteur pour les escrocs du Forex, en particulier EZTrader, plateforme chypriote totalement infréquentable récemment épinglée par l’autorité boursière locale, la CySEC.

Pour ne pas vous faire plumer il est impératif de rester à l’écart du Forex et de ne pas vous laisser tromper par ces publicités vantant des gains faciles qui sont systématiquement mensongères.

Deontofi.com reproduit ci-dessous le communiqué de l’Autorité des marchés financiers (AMF) du 29/04/2016.

 AMFlogoCP
Paris, le 29 avril 2016

 
COMMUNIQUÉ DE PRESSE

L’Autorité des marchés financiers (AMF) met en garde le public contre les sites vantant les mérites d’un algorithme et renvoyant vers des plateformes de trading, et notamment le logiciel Preditrend

L’AMF attire l’attention du public sur une vaste communication concernant le logiciel « Preditrend » largement diffusée par courriels, sur les réseaux sociaux. L’AMF appelle les particuliers à la plus grande vigilance. Une campagne de communication intitulée « Preditrend » touche depuis plusieurs semaines, via des campagnes de courriels et d’interview ou des publicités sur les réseaux sociaux, de très nombreux particuliers. Elle se présente comme une « garantie d’apport d’argent ». Elle met en avant les différents arguments : « Le taux de réussite est de 70% », « Le taux de succès moyen est monté jusqu’à 75% » et « Plus de 3 transactions sur 4 sont censées engendrer un profit ».

A travers plusieurs sites internet (notamment predi-trend.com, preditrend.com et starupf5.com), les internautes sont en réalité invités à miser sur des options binaires. Ces sites renvoient et/ou sont liés à la société de droit chypriote WGM Services Ltd sous la marque commerciale Eztrader, récemment sanctionnée par la Cysec, son autorité de contrôle.

En raison du caractère très risqué des offres proposées (options binaires) mais également du déséquilibre des communications, l’AMF appelle les particuliers à la plus grande vigilance à l’égard de l’offre « Preditrend » et plus largement à tous les sites qui vantent les mérites d’un algorithme en renvoyant vers une plateforme de trading en ligne.

L’AMF rappelle enfin aux investisseurs d’appliquer avant tout projet de placement les conseils de vigilance suivants :

  • aucun discours commercial ne doit faire oublier qu’il n’existe pas de rendement élevé sans risque élevé ;
  • obtenez un socle minimal d’informations sur les sociétés ou intermédiaires qui vous proposent le produit (identité sociale, pays d’établissement, responsabilité civile, règles d’organisation, etc.) ;
  • interrogez la société ou l’intermédiaire sur l’étendue de votre responsabilité juridique en souscrivant à son offre ;
  • posez-vous la question de savoir comment est réalisée la valorisation du produit proposé (prix d’achat ou prix de vente) et renseignez-vous précisément sur les modalités de revente du produit.

Vous avez des questions ? Vous pouvez contacter l’équipe d’AMF Epargne info service au 01 53 45 62 00 du lundi au vendredi de 9h à 17h.

Share Button
Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *