Catégories de l'article : PlacementsFonds d'investissments
Mots-clés de l'article : Marielle Cohen-Branche, FCPI

Chaque mois, le médiateur de l’Autorité des marchés financiers (AMF) décrypte un cas pratique de médiation et les leçons concrètes qu’on peut en tirer. (photo © GPouzin)

Chaque mois, le médiateur de l’Autorité des marchés financiers (AMF) décrypte un cas pratique de médiation et les leçons concrètes qu’on peut en tirer. Ce mois-ci (4 mai 2018) :

Attention à la durée de blocage possible de vos actifs placés en FCPI

Publié le 4 mai 2018

Les FCPI (fonds communs de placement dans l’innovation) sont des organismes de placement collectifs, gérés par une société de gestion et investis principalement dans des sociétés non cotées à caractère innovant et qui, par construction, ne sont pas liquides. En contrepartie de ce risque d’illiquidité et de perte en capital, la souscription de parts de FCPI présente un avantage fiscal fort dès l’entrée, sous réserve de conserver ses parts pendant 5 ans minimum. Il arrive, en outre, que l’investisseur se retrouve dans une situation où ses avoirs demeurent bloqués au-delà de la période prévue. C’est le cas de Mme A. qui souhaitait obtenir le rachat de ses parts du FCPI après dix ans.

Je reçois ce type de réclamation de façon récurrente. Ce dossier de médiation en est une illustration.

Lire la suite ici sur le Journal de bord du médiateur de l’Autorité des marchés financiers.

Share Button
Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.