Catégories de l'article : DéontologieGestionInstitutionsRelations clients

L’Afer vous a plu ! Vous en voulez encore ? A la suite de l’assemblée générale quasi-clandestine tenue par l’Association française d’épargne et de retraite (Afer) le 30 juin 2014, Deontofi.com publie les réactions des représentants d’adhérents mécontents de l’Afer et de la confiscation de leur droit d’expression. Vous lirez ci-dessous le communiqué du collectif « Dans l’intérêt des adhérents ».

CollectifDansLinteretDesAdherentsAferLogo2Communiqué de presse

04/07/2014

Assemblée générale Afer 2014 :

Le Collectif « Dans l’intérêt des adhérents »

dénonce une « parodie de démocratie »

Le Collectif « Dans l’intérêt des adhérents » se félicite de l’adoption de trois de ses résolutions :

      la liberté des adhérents de changer de conseiller,

      l’envoi rapide du relevé annuel,

      l’incitation à la parité au conseil d’administration.

Il regrette néanmoins le manque évident de démocratie lors de cette assemblée organisée au Centre des Congrès de Bordeaux le 30 juin dernier.

Un taux record de « non participation » !

Sur les plus de 700 000 adhérents de l’association,

      moins de 270 adhérents présents à l’assemblée (- 44 % par rapport à 2013)

      moins de 100 000 votants (- 8 % par rapport à 2013)

      moins de votes par correspondance (36 976 contre 51 130)

      moins de pouvoirs confiés à des tiers (4 500 estimés contre 11 000 en 2013)

      plus de pouvoirs au président (57 000 estimés, contre 46 000 en 2013)

Cette situation s’explique par :

      la modification des modalités de vote décidée par l’Afer cette année,

      des périodes d’indisponibilité du site de vote, avec notamment des problèmes de certificat de sécurité,

      la non prise en compte des pouvoirs de certains courtiers,

      le détournement des moyens de l’association avec encouragement du pouvoir au président en home du site web,

      le soutien actif du syndicat des agents généraux d’Aviva, assureur du contrat, auteurs d’un appel au pouvoir au président, auprès de tous leurs clients.

Des pratiques PEU démocratiques

D’autres faits ont témoigné de la faible volonté démocratique de l’Afer lors de cette assemblée générale :

      refus de répondre aux courriers de courtiers très importants de la place sur les modalités de prise en compte de plusieurs milliers de pouvoirs,

      refus de laisser les candidats au conseil d’administration se présenter devant les adhérents,

      refus de la commission des votes de communiquer aux mandataires le nom de personnes leur ayant donné pouvoir afin, notamment, d’être en mesure de leur rendre compte.

L’assemblée générale s’est donc déroulée avec un président majoritaire grâce aux pouvoirs recueillis. Ce qui ne l’a pas empêché d’avoir vis à vis de la plupart de ses contradicteurs, une attitude méprisante et désobligeante.

Face à cette parodie de démocratie, le collectif « Dans l’intérêt des adhérents » a décidé d’engager notamment une démarche de lobbying pour l’application plus stricte de l’article R 141-2 du Code des assurances limitant à 5 % des votes les pouvoirs accordés lors d’une assemblée générale.

Parallèlement, le collectif « Dans l’intérêt des adhérents » s’est engagé vis à vis de l’assemblée générale à contrôler le montant de 8 millions de remboursements des prélèvements sociaux annoncés lors de l’assemblée générale, compte-tenu des différentes estimations ayant circulé.

Le collectif « Dans l’intérêt des adhérents » mettra à disposition des adhérents de l’Afer les résultats de ses investigations sur son site internet www.danslinteretdesadherents.fr.

Notre ambition : observer, en toute indépendance, la qualité des contrats, la pertinence et la bonne gestion des supports, mais aussi l’excellence de la gouvernance de l’association AFER. Et éventuellement agir dans l’intérêt des adhérents.

A suivre : l’intervention du représentant du collectif, ce dernier ayant été à de nombreuses reprises interrompu.

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *