Une proposition de prêt attractive hors des circuits bancaires et des établissements de crédit ? Cela cache une arnaque ciblant les emprunteurs vulnérables (photo © GPouzin)

Comme les escroqueries aux faux placements, les escroqueries aux faux crédits sont un fléau. Dans l’arnaque aux faux placements, le principe consiste à faire croire aux victimes que leur argent sera bien placé pour leur soutirer leurs économies. Avec les faux crédits c’est presque pire, puisque les escrocs s’adressent à des victimes ayant des difficultés financières, à qui ils font miroiter des possibilités de crédits faciles. Parfois présentées comme des facilités accordées par des personnes aisées qui voudraient aider en accordant des prêts amicaux, un peu comme dans la Mafia, le genre de dette qu’on ne souhaite à personne d’avoir. Le plus souvent l’arnaque au faux crédit consiste à mettre en confiance une personne en difficulté financière, pour lui soutirer d’abord des informations bancaires, puis lui faire verser de l’argent sous une forme ou une autre, afin de l’enfoncer encore plus dans les difficultés en la plumant davantage.

Nous voyons ce type de tentatives d’escroqueries très fréquemment sur les réseaux sociaux, nous les recevons par courriel, et même plusieurs internautes malintentionnés tentent régulièrement de publier des propositions de crédits sur les forums de lecteurs de Deontofi.com, où ces commentaires sont systématiquement mis à la poubelle et notés comme indésirables.

Pour aider les lecteurs à identifier et esquiver les propositions de prêts bidon qui sont des escroqueries, Deontofi.com republie ci-dessous une mise en garde sur ce sujet rédigée par l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR), c’est-à-dire le gendarme des banques et des assurances dans le giron de la Banque de France.

 Communiqué de presse

Paris, le 12 décembre 2017

L’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR) met en garde le public contre les propositions frauduleuses de crédit

Les propositions de crédit à caractère frauduleux se multiplient sur internet, via des sites souvent très complets, ou encore sur les réseaux sociaux, des blogs ou des forums. À chaque fois, le piège comporte les mêmes « appâts » :

  • – sollicitation attrayante par courriel, sms,….,
  • – grande facilité d’obtention d’une proposition,
  • – conditions très avantageuses en termes de prix mais aussi exigences faibles en termes de documents à fournir.

Après un ou plusieurs contacts, les fraudeurs demandent l’envoi d’une somme d’argent destinée à couvrir des frais. Une fois l’argent envoyé, la victime n’a plus de nouvelles de son contact ou est invitée à verser de l’argent sous un nouveau prétexte, sans plus de résultat.

Pour rendre la proposition de crédit plus « crédible », les fraudeurs utilisent des noms « rassurants », avec des noms commerciaux d’emprunt, parfois le nom d’entreprises réelles.

L’ACPR a identifié des sites Internet et acteurs frauduleux. Elle met régulièrement à jour cette liste à l’adresse suivante :

https://www.abe-infoservice.fr/vos-demarches/se-proteger-contre-les-arnaques/les-listes-noires-des-sites-internet-et-entites-non-autorises/offres-frauduleuses-au-credit-liste-des-sites-internet-et-entites-identifies-par-lacpr

L’ACPR recommande de ne surtout pas répondre aux sollicitations de ces sites.

Attention, cette liste ne peut être exhaustive, car les sites peuvent évoluer très rapidement. Si le nom d’un site ne figure pas sur la liste, cela ne signifie pas pour autant qu’il est autorisé à proposer des crédits.

Comment se protéger des offres frauduleuses de crédit ?

Vérifiez que votre interlocuteur est autorisé à proposer du crédit en consultant le registre des agents financiers agréés (entreprises françaises et étrangères, autorisées à exercer des activités financières en France) et le site Internet de l’ORIAS, organisme chargé de tenir le registre des intermédiaires.

Si l’entreprise ou la personne qui propose un crédit ne figure pas sur l’un de ces deux registres, nous vous conseillons de ne pas répondre à la proposition commerciale.

Il est interdit à toute personne physique ou morale qui apporte son concours, à quelque titre que ce soit, à l’obtention d’un prêt d’argent, de percevoir une somme d’argent avant le versement effectif des fonds prêtés.

Si vous avez été victime d’une offre frauduleuse de crédit

Si vous avez subi un préjudice, déposez une plainte dans les meilleurs délais. Vous pourrez recevoir des conseils auprès de la plate-forme INFO ESCROQUERIES en appelant le 0 805 805 817 (service et appel gratuits du lundi au vendredi de 9h à 18h30).

Vous pouvez également signaler les mauvaises pratiques à :

  • la DGCCRF (Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes) au 3939 (coût moyen : 0,15 € / minute) ;
  • l’ACPR en remplissant le formulaire de transmission d’information (secteur bancaire) sur le site acpr.banque-france.fr ;
  • le portail officiel de signalement du Ministère de l’intérieur
  • la plate-forme Signal Spam en vous inscrivant gratuitement si vous avez été sollicité par un courriel.

Adossée à la Banque de France, l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR) est l’autorité administrative qui contrôle les secteurs de la banque et de l’assurance et veille à la stabilité financière. L’ACPR est également chargée de la protection de la clientèle des établissements contrôlés et assure la mission de lutte contre le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme. Elle est aussi dotée de pouvoirs de résolution. Les services opérationnels de l’ACPR, regroupés au sein de son Secrétariat général, sont constitués de 1 046 agents.

L’ACPR a identifié des sites internet et entités qui proposent des crédits sans y être autorisés. Elle en publie une liste ci-dessous.

Attention, cette liste n’a pas vocation à être complète. Les sites peuvent évoluer très rapidement. Si le nom d’un site ne figure pas sur la liste, cela ne signifie pas pour autant qu’il est autorisé à proposer des crédits.

Liste de sites Internet et entités identifiés par l’ACPR comme proposant des crédits sans qu’un professionnel autorisé ait pu être identifié :

Sites frauduleux

  • www.des-forges.com
  • www.kkfinances.com
  • www.cauris-finance.com
  • www.buz-zcredits.com
  • http://hoaraufinances.wixsite.com/credit
  • www.sites.google.com/site/creditloyal
  • www.compte-interdit-bancaire.net
  • www.financement-pret-rapide.com
  • Finances et Investissements (contact@financement.credit.com)
  • http://finapart.net (contact@finapart.net)
  • Hubgroupe
  • Capital financement
  • Cid Banque
  • Franc Credit
  • Mutuel finance
  • Particulier invest
  • Querpache Durrelle
  • Sadibanq
  • Services Credit
  • www.noumeancfinance.com
  • www.preteur-argent.com
  • jean-pierre.lejeune@caramail.fr
  • www.euro-creditexpress.com
  • www.gamafinance.net
  • www.bestfinancial.fr
  • www.le-pay.eu

Sites douteux [ndlr, Deontofi.com en a visité quelques uns et confirme que ces sites sont plus que douteux, relevant de nombreuses irrégularités et indices de pièges pour les consommateurs]

  • www.solutionbancaire.fr
  • www.pret-sans-frais.com
  • www.company-partenariat-investissement.com
  • www.cbifinance.ca
  • www.bgfi-finances.com
  • http://www.leroy-courtier.com/fr/
  • groupe epargne
  • structure finance rapide
  • lautus finance
  • www.questraworld.es
  • www.bfc-groupe.com
  • www.primus-credit.com
  • http://www.credit-rapide-en-ligne.fr
  • ALLKREDIT
  • Universal credit LTD

L’ACPR recommande de ne surtout pas répondre aux sollicitations de ces sites.

Share Button
Print Friendly, PDF & Email

Un commentaire

  1. DUBOIS Yannick, le

    Bs Moi j’ai connu une pareil chose au point que j’en suis ruiné toute ma vie j’ai aidé toute catégorie sociale et aujourd’hui je regarde derrière moi plus personne!!! si toutes les semaine en moyenne 2 huissiers passe pour nous apporter un jugement ,une réquisition ou une requête recouvrement j’ai tout vendue et maintenant il me reste plus qu’a prendre la route comme SDF.(voici d’ailleurs mon premier appel au secoure)

    Bonjour a toute l’équipe
    ,
    C’est en désespoir de cause que je me tourne vers vous afin que vous puissiez me tendre la main dans la situation terriblement difficile que ma famille et moi traversons. En effet, aujourd’hui, nous pourrions jouir d’une retraite paisible, après une vie entière consacrée, ma femme comme moi, au travail, dans le respect des lois, et agissant toujours en bons parents. J’ai commencé à travailler à l’âge de 12 ans sur la ferme familiale, et je me suis toujours battu pour faire vivre ma famille décemment, en dépit des difficultés de la vie.
    Mais le sort s’acharne sur nous, et nous avons été victime d’une escroquerie qui nous laisse sans le moindre sou, avec une montagne de
    dettes que nous ne savons plus comment régler. Loin de la vie tranquille que nous attendions, nous en sommes réduits aujourd’hui quasiment à la mendicité : je vous laisse juge : depuis le début de l’année, tous nos avoirs nous ont été confisqués. Nous n’avons plus aucun moyen de paiement, et nous dépendons du bon vouloir de notre famille et de quelques amis pour avoir un petit peu d’argent liquide afin de tenter de subsister. Depuis le début de cette année, pour avoir un peu à manger, je suis obligé de mendier le pain invendu à la boulangerie, et je vais récupérer des produits alimentaires périmés jetés par le supermarché local. Nous avons vendu tout ce que nous pouvions afin de tenter de faire face. Nos deux enfants font l’impossible pour nous aider, mais ils ont eux-mêmes des moyens limités, et nous ne voulons pas les entraîner dans notre malheur.Ils font déjà tous leur possible pour nous empêcher de sombrer, en
    réglant les dettes les plus criantes.Mais tout cela ne suffit pas. Les créanciers veulent saisir le peu de biens qui nous restent. Les banques se montrent intraitables, et j’ai bien peur qu’on m’expulse de ma maison dans les semaines qui viennent ; Nous serons alors, ma femme et moi, sans domicile fixe, condamnés au vagabondage et à demander l’aumône. La honte me submerge en écrivant ces lignes, mais je me force à vous présenter la pitoyable situation dans laquelle je me trouve, car c’est en vous que réside notre dernier espoir de retrouver une vie décente. Je sais que vous ne serez pas insensible à mon désarroi. Je n’ai rien d’autre à vous offrir que ma gratitude pour ce que vous pourrez faire pour nous. Aujourd’hui, toute notre famille est exsangue, et n’a plus les moyens de dépenser le moindre euro. Je vous suis infiniment reconnaissant de l’aide que vous pourrez m’apporter, et vous prie d’agréer l’expression de mes salutations
    désespérées.

    Ps : Seront tenu pour responsable les pressions et harcèlement par les ou l’organisme qui se manifeste par toute voie de quelques nature quel soit !!! Message de désespoir sans ou pas le moindre Aperçu pour l’avenir ???
    Mars 2017

    Répondre Signaler un abus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *