BinckPhotoPubFonds201601

Au lieu de vous prélever des frais d’entrée, on vous paye pour acheter des fonds, du jamais vu ! Deontofi.com décrypte pour vous cette promo du courtier Binck.fr

Décrypter les promotions est une bonne façon de comprendre les coulisses de l’industrie financière, à moins que ce ne soit l’inverse. En vous expliquant les coulisses de l’industrie financière Deontofi.com vous aide à mieux décrypter les publicités et promotions des banques, assureurs et autres sociétés de gestion.

La publicité envoyée par Binck Bank à ses clients français en est une bonne illustration. Ce courtier en ligne, comme ses principaux concurrents, propose aux épargnants détenteurs d’un compte titre de réaliser par son intermédiaire toutes sortes de transactions boursières, mais également d’investir dans des centaines de fonds d’investissements, Sicav ou fonds communs de placements (FCP), gérés par les banques et sociétés de gestion les plus variées.

C’est une des premières différences entre les services d’un courtier en ligne et d’une banque à réseau. Dans les agences bancaires des réseaux traditionnels, vous n’avez généralement accès qu’à la gamme proposée par la banque, et on tente souvent de vous prélever des frais d’entrée, c’est-à-dire des frais pris en déduction de vos investissements avant même qu’ils soient placés dans le fonds de votre choix, même si ces derniers sont négociables.

Le fonctionnement des courtiers en ligne est différent. Que ce soit sur les comptes titres, sur les PEA ou dans le cadre d’une assurance vie multisupports, ils permettent à leurs clients d’investir dans des fonds de placements les plus variés, le plus souvent sans frais d’entrée.

Cette fois, le courtier Binck Bank va plus loin. Pour la première fois en France, il promet à ses clients de leur reverser en « cadeau » 0,25% de leurs investissements dans des fonds, sur une période limitée puisque cette offre promotionnelle lancée le 14 janvier reste valable jusqu’à la fin du premier trimestre, selon l’annonce. L’offre est plafonnée et limitée à certains fonds (voir en fin d’article).

En clair, si vous investissez 10 000 euros dans des fonds de placements sélectionnés par l’intermédiaire de Binck Bank, cette dernière vous reverse sur votre compte 25 euros !

Au lieu de vous prendre des frais d’entrée, on vous paye pour acheter des fonds, du jamais vu ! De quoi causer un infarctus à votre banquier… Mais quel est donc le secret de cette belle aubaine ?

Cette promotion illustre en fait un des rouages de l’industrie financière bien connu de tous les professionnels, mais pas toujours expliqué aux clients : le circuit de distribution. Comme pour d’autres biens et services, les fonds d’investissements font intervenir des métiers variés. L’acteur central est la société de gestion, qui « fabrique » le fonds, c’est-à-dire le crée, le fait agréer par l’Autorité des marchés financiers, puis le gère. La société de gestion perçoit à ce titre des frais de gestion, indépendamment d’autres frais prélevés sur l’épargne pour faire face aux coûts des transactions (courtage, mouvements…).

Mais pour encaisser ses frais de gestion, proportionnels à l’épargne gérée dans les fonds de placements qu’elle a créés, la société de gestion doit y attirer des souscripteurs. Elle peut le faire par ses propres moyens, en ayant des clients individuels ou professionnels, par l’intermédiaire des agences si elle est intégrée à un réseau bancaire, ou par le biais de partenariats avec des distributeurs, c’est-à-dire des agents commerciaux proposant ces fonds à leurs propres clients, comme le font les courtiers en ligne ou les conseillers en gestion de patrimoine et en investissements financiers.

Tout travail méritant salaire, les partenaires qui distribuent les fonds d’une société de gestion sont rémunérés par cette dernière. La rémunération des distributeurs de fonds de placements est payée sous forme de rétrocession, c’est-à-dire que la société de gestion leur rétrocède une partie des frais qu’elle va percevoir sur les souscriptions de fonds effectuées par l’intermédiaire de leur partenaire. Les tarifs sont libres et dépendent d’une négociation entre le distributeur et chaque partenaire, mais pour avoir un ordre de grandeur disons que ces rétrocessions peuvent représenter entre 30% et 50% des frais de gestion affichés dans la notice du fonds, ce qui représente donc 0,3 à 0,5% de l’épargne placée dans un fonds affichant 1% de frais de gestion par an, le double dans un fonds affichant 2% de frais annuels, etc.

La promotion de Binck est la première exploitation promotionnelle concrète de ce mécanisme, mise en œuvre par un courtier en ligne pour inciter ses clients à acheter des fonds par son intermédiaire sur un compte titres ou un PEA, et cette initiative méritait à ce titre d’être soulignée. Mais c’est exactement le même mécanisme que mettent en œuvre les assureurs quand ils proposent un rendement bonifié sur un fonds en euros obligeant les épargnants à placer 25 ou 30% de leurs versements sur des fonds de placements procurant de confortables rétrocessions à leur distributeur.

Deontofi.com reproduit ci-dessous le détail de la promotion Binck :

OFFRE SPÉCIALE : 0,25% supplémentaire du montant initial investi offert sur les fonds

Pour tout achat d’un fond partenaire du 14 janvier au 31 mars 2016, profitez de 0,25% supplémentaire du montant initial investi offert sur les fonds.
0,25 % du montant initial investi offert par Binck.fr pour toute souscription à un fonds partenaire entre le 14 janvier 2016 inclus et le 31 mars 2016 inclus, sous réserve d’une durée de détention du fonds de 6 mois minimum et d’un minimum investi inférieur ou égal à 10 000 euros. Le montant initial de souscription est la valeur initiale d’achat du fonds hors frais de transaction. Le versement se fera en numéraire, sur le compte du client, à l’issu d’un délai de 50 jours ouvrés à compter de la fin de période de détention du fonds de 6 mois. Offre limitée à une souscription maximum de 10 fonds par compte. La liste des fonds partenaire est disponible ici (NDLR lien commercial, nous consulter) L’offre ne concerne que les fonds présents dans la liste des fonds partenaires entre le 14 janvier 2016 inclus et le 31 mars 2016 inclus. Binck.fr se réserve le droit de mettre fin à l’offre avant la date du 31 mars 2016 inclus pour tous motifs et notamment si le plafond de 1 000 000 euros de souscription est atteint pendant la période de l’offre.

Exemple : Un client achète le 01/02/2016 un fond pour 100000€ hors frais de transactions. Le 01/08/2016, au bout de 7 mois de détention, le fond a une valeur de 102000€. Un remboursement en espèces de 0.25 % du montant investi est effectué. Soit 100000×0.25% = 250€. Un montant de 250€ est versé sur le compte du client.

Share Button
Print Friendly, PDF & Email

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *