CarteZeroPourcentCreditConso20pourcent201604

Irrésistibles marchands de crédits ! Quel humour ! Il n’y avait qu’eux pour caser un slogan pareil dans une publicité incitant les consommateurs à souscrire un crédit présenté avec tous les attraits de la gratuité. Deontofi.com décrypte la mauvaise surprise que vous auriez en souscrivant ce type de proposition. Attention aux « cartes gratuites » !

C’est encore une publicité de cette société de marketing qui a l’amabilité de nous signaler les pires plans financiers, baptisée MeilleursDeals (peut-être de bons deals pour les annonceurs, pas franchement pour les consommateurs). Il faut voir le Deal !

Achetez aujourd’hui, ne payez que demain !

Carte Zero, la carte gratuite pas si gratuite, qui coûte vite plus cher en intérêts que n’importe quelle carte bancaire payante d’un grand réseau.

On connaît ce slogan, c’est le principe du crédit en général et des cartes de crédit en particulier, comme la plupart des cartes de paiement à débit différé qui circulent en France. On a pris l’habitude de les surnommer « cartes de crédit » alors que la plupart de nos cartes bancaires sont ce que les anglo-saxons appellent des cartes de débit (debit card) dans la mesure où elles ne constituent pas une souscription de crédit. Selon les types de cartes, par exemple Carte Bleue Visa, vos dépenses sont bien prélevées directement sur le compte bancaire associé, soit en débit immédiat au moment de votre achat, soit en « débit différé » à la fin du mois.

Par opposition, il existe aussi des cartes de crédit, dont les dépenses et paiements sont systématiquement affectés à un crédit à la consommation aux remboursements étalés le plus longtemps possibles afin de vous faire payer un maximum de taux d’intérêt. C’est le principe par exemple des cartes de crédit distribuées par les grands magasins et les établissements de crédit spécialisé, comme  Cetelem, Cofinoga ou Cofidis.

Carte Zero Gold Mastercard

Voilà un nom qui sonne bien : Carte Zero Gold Mastercard… Que de belles intentions. Vous avez la « Carte » (on sait de quoi on parle), le « Zero » qui vous rappelle qu’elle vaut zéro (certes, sujet à interprétation, vaut-elle zéro comme un produit nul à jeter de suite, ou coûte-t-elle zéro comme une bonne affaire gratuite ?), puis Gold (comme de l’or, mais c’est juste sa couleur, pas un soupçon de métal précieux) et enfin sa marque Mastercard (la « carte maître » si l’on peut dire).

Un peu partout on vous rabâche « 0% », « cartezero.fr » , « 0% d’intérêt pendant les 6 premiers mois* », « taux zéro% », etc. Tout le visuel vous entretient dans l’illusion de la gratuité.

Et on vous en remet une deuxième couche en-dessous du visuel, en ajoutant même « Votre carte Gold MasterCard offerte à vie ». Cette dernière manipulation est très intéressante, car elle insinue dans l’esprit des consommateurs une confusion entre la gratuité du crédit et la gratuité de la carte. Certes, vous aurez une carte Gold Mastercard, sans payer de cotisation annuelle, mais le crédit ne sera pas gratuit.

Il sera même hors de prix ! (suite de la critique après le visuel de la publicité décryptée ci-dessous)

Achetez aujourd hui, ne
payez que demain !
Achetez aujourd hui, ne
payez que demain !
Qui a dit que le crédit coutait cher ?
a 0% d’intérêt pendant 6 mois*
vie Crédit sans justificatif d’utilisation à fournir
Votre Votre carte Gold MasterCard offerte à vie
Profitez d’un TAEG révisable de 0% sur TOUS vos achats pendant 6 mois à partir de la date d’ouverture de votre carte. TAEG annuel révisable de 19,87% à l’issue des 6 mois, voir conditions sur le site.

Par exemple : Pour une utilisation unique d’un montant total de 1.000 euros effectuée 31 jours avant l’émission de la première facture et un règlement du montant minimum aux dates prévues sur les relevés mensuels, vous remboursez, 6 mensualités de 37,06 euros au TAEG révisable de 0%, 25 mensualités de 37,06 euros et une dernière mensualité de 17,41 euros au taux annuel effectif global révisable au 01/10/2015 de 19,87% (taux débiteur révisable de 18,26%, soit un taux mensuel de 1,52%) pour un montant total dû de 1166,27 euros. Montant total des intérêts dus : 166,27 euros

*Voir conditions sur le site

Gold
Mastercard
offerte

Toutes les cartes bancaires gratuites ne sont pas sans frais !

Intrigué par une publicité sur Internet pour cette nouvelle offre de carte bancaire gratuite, nous avions déjà cliqué pour en examiner les caractéristiques il y a quelques mois. La promesse est alléchante et pourrait en théorie intéresser des clients souhaitant résilier le contrat de carte bancaire trop cher de leur banque sans changer d’établissement, comme c’est possible avec certaines cartes. La réalité est un peu différente. Explication.

Alors que les banques sur Internet proposent des cartes bancaires gratuites, c’est-à-dire avec zéro euro de cotisation annuelle, la plupart des banques à réseau facturent encore cette cotisation entre 40 et 100 euros par an à leurs clients. Il est parfois même impossible de souscrire une carte bancaire dans certains de ces réseaux sans s’abonner à un paquet de services, comme la convention de compte Sattelis à la Caisse d’épargne.

Beaucoup de clients de banques à réseau ont l’habitude de se plaindre des frais qu’on leur facture, sans pour autant se décider à changer de banque. Quoi qu’on en dise, changer de banque est toujours un peu une corvée. Il faut sélectionner une nouvelle banque, remplir des formulaires et faire attention à de nombreux détails (ne pas fermer un compte sur lequel vous auriez des prélèvements, etc.). Cela peut aussi être délicat quand on a des revenus instables sans pouvoir garantir à la nouvelle banque la domiciliation d’un salaire. Même si c’est faisable, beaucoup de gens cherchent d’abord des solutions pour réduire les frais dans leur banque traditionnelle avant d’en changer pour une moins chère. Ce n’est pas forcément un gain de temps à terme, mais c’est un choix qui se respecte.

Une solution pour réduire les frais peut être de résilier sa carte bancaire pour la remplacer par une autre sans changer de banque. Après tout, votre banque ne vous oblige pas à souscrire une carte chez elle, jusqu’à preuve du contraire bien sûr. Il existe des cartes bancaires que vous souscrivez en dehors de votre banque, et dont les dépenses sont prélevées sur le compte bancaire de votre choix.

C’est le cas par exemple de la carte American Express. Cette carte a de nombreux avantages, malheureusement elle n’est pas gratuite non plus, loin de là. Sa cotisation est de 95 euros par an, incluant un programme de fidélité qui vous donne des points en fonction de vos dépenses pour avoir des cadeaux ou billets d’avion gratuits (si vous dépensez vraiment des sommes faramineuses). Autre inconvénient, la carte American Express n’est pas d’un usage aussi universel que les cartes Visa et Master Card, que ce soit pour les paiements et encore plus pour les retraits de liquide aux distributeurs de billets.

Qui a dit que le crédit coûtait cher ?

La CarteZero est d’une autre nature. C’est une pure carte de crédit avec un taux exorbitant. Tout ce que vous achetez avec cette carte voit son coût s’envoler. Si vous dépensez pour 100 euros, votre achat vous coûtera des intérêts de 20% par an en plus de vos 100 euros, c’est-à-dire 120 euros pour un différé de paiement d’un an ! Qui a dit que le crédit coûtait cher ? Certainement pas la pub qui tente de vous faire croire le contraire ! Mais Deontofi vous le dit : oui ce crédit coûte cher, trop cher, et même hyper cher !

A titre de comparaison, le Livret A rapporte moins de 1% (0,75% depuis le 1er août 2015) et il est possible de souscrire un prêt immobilier sur vingt ans au taux de 2,5% d’intérêt. Alors une carte « gratuite » qui vous engage à rembourser vos dépenses avec un crédit à près de 20%, c’est vraiment de l’arnaque !

En plus, si vous êtes un peu préoccupé comme beaucoup de citoyens par l’opacité et les pratiques pas très claires de la finance luxembourgeoise, vous apprendrez en visitant le site de cette fameuse CarteZero, qu’elle est commercialisée par Advanzia Bank au Luxembourg. Une banque tellement connue que vous ferez bien d’oublier son nom aussi vite que sa publicité.

Vous pouvez aussi la garder en mémoire pour raconter cette anecdote autour de vous et rendre service à vos amis, vos proches ou vos enfants, en leur expliquant bien pourquoi la CarteZero n’est pas si gratuite qu’elle le prétend, et qu’il vaut mieux s’en tenir à l’écart pour ne pas se faire ruiner en crédit à fort taux d’intérêt.

A propos d’Advanzia Bank S.A.

Advanzia Bank, qui commercialise la carte de crédit ZERO Gold MasterCard en France, est un établissement bancaire luxembourgeois qui place les valeurs de transparence, de simplicité et de confiance au cœur de son modèle commercial.

Fortement présente en Allemagne et au Luxembourg, et en tant que banque établie au cœur de l’Europe, Advanzia Bank offre à ses clients un moyen de paiement à la fois facile et économique, qui leur garantit les mêmes avantages tant au niveau national qu’à l’étranger. Advanzia Bank partage ainsi le projet de la Commission de la concurrence de l’Union européenne qui vise une réduction des coûts bancaires pour les utilisateurs au sein de l’espace de paiement européen.

Le produit proposé par la banque prend la forme d’un crédit renouvelable raisonné. Advanzia Bank, dans le respect de ses valeurs, attache une attention toute particulière à ses clients en mettant l’accent sur leur situation personnelle et leurs facultés de remboursement.

Depuis sa création, le succès d’Advanzia Bank et du crédit lié à sa carte de crédit Gold MasterCard réside principalement dans la volonté de la banque d’être et de rester un acteur responsable du marché économique, en gardant toujours son client au cœur de ses préoccupations.

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *