BFMbusinessTVdeontofiRemboursementFraudeCarteDeCreditGPouzinVTouraine20160726

Invité le 26 juillet 2016 dans l’émission Intégrale Placements sur BFM Business TV, Gilles Pouzin de Deontofi.com avait répondu à la question « Que penser du site Warning-Trading ? », dans la seconde partie de l’émission.

« Que pensez-vous du site Warning Trading, animé par Nicolas Gaiardo, qui propose aux victimes du trading forex de les aider à récupérer leur argent, en plus de conseils pour choisir les bons courtiers en options et devises ? Est-ce fiable ? »

Invité par BFM Business TV, en plein cœur de l’été, le 26 juillet 2016, dans l’émission Intégrale Placements, nous avions proposé à nos confrères de répondre à quelques questions sélectionnées parmi celles des lecteurs de Deontofi.com, dont celle-ci. L’émission avait été appréciée de nombreux téléspectateurs. Exceptionnellement, BFM a pourtant retiré cette interview de son site Internet quelques jours plus tard, face à des pressions ou menaces auxquelles elle voulait peut-être moins résister que Deontofi.com, qui refuse la publicité malhonnête.

Flash mise à jour du 11/02/2017: Le courtier FXCM est bien une escroquerie, comme le confirme une information du site FinanceFeeds annonçant le lancement d’une class action après son interdiction complète d’activité aux Etats-Unis, consécutive à la révélation de ses pratiques malhonnêtes pour plumer ses clients : « Just half a day after FXCM’s ban from the US market for trading against its customers, sending confidence tumbling, the class action law suits begin, instigated by New York investor rights lawyer Rosen Law Firm on behalf of shareholders ». Jusqu’en 2016, et peut-être au delà, FXCM était un riche annonceur diffusant ses publicités très rémunératrices sur BFM Business TV, expliquant sans doute l’influence de cet annonceur rémunérateur sur la censure de ses critiques.

Pour en savoir plus : http://financefeeds.com/fxcm-and-ceo-drew-niv-banned-from-us-full-details-of-fxcms-several-years-of-trading-against-customers/

Malheureusement, nous n’avons pu récupérer la vidéo de cette interview pour en retranscrire le contenu et la réponse ci-dessous correspond aux notes utilisées lors de ce passage en direct :

C’est une question qui revient régulièrement sur Deontofi.com et à laquelle vous trouverez peu de réponses sur Internet, car ce sujet fait l’objet d’une intense propagande et de menaces de l’intéressé pour censurer les avis qui ne lui font pas de publicité.

Les arnaques au trading Forex sont un sujet que nous suivons depuis longtemps sur Deontofi.com, et tous les gens un peu sérieux savent pertinemment qu’il est impossible de récupérer l’argent détourné par les sites de trading Forex illicites, que ce soit à l’amiable ou en justice, jusqu’à preuve du contraire. Selon nos informations, il y aurait eu une toute petite fenêtre, au troisième trimestre 2014, durant laquelle certaines victimes de sites de trading auraient pu récupérer leur argent ayant transité par l’intermédiaire de paiement WorldPay et la banque RBS.
Cela n’a duré que quelques semaines et je suis très sceptique que quiconque puisse prouver qu’il a récupéré la moindre perte de trading auprès des sites d’arnaque, depuis cet épisode, et en dehors des cas chanceux cités via RBS et WorldPay, qui ont pu à l’époque récupérer leur argent en leur adressant une simple réclamation documentée, accompagnée des preuves de leurs versements et du dépôt de plainte contre le site d’arnaque au trading concerné. Maintenant, c’est fini.

Quant aux conseils pour choisir son courtier en trading devises, toutes les études montrent que les épargnants s’y font plumer, que ce soit sur des sites non agréés ou avec un agrément chypriote bidon utilisés par la mafia du trading, ou même les courtiers les mieux réglementés en France. Or, parmi les courtiers présentés sur le site de Warning Trading, on trouve par exemple un article promotionnel pour FXCM, une arnaque notoire puisque ce site a déjà été sanctionné pour avoir entourloupé des épargnants qui avaient eu la naïveté de faire confiance à son vernis d’honorabilité.

Le trading Forex est un piège avéré et aucun courtier en trading Forex, agréé ou non, implanté en France ou non, ne présente de sécurité ou garantie de récupérer son argent suffisante pour que Deontofi.com leur accorde la moindre confiance.

Pour cette raison, Deontofi.com continue à déconseiller à ses lecteurs d’accorder leur confiance à la société bulgare éditant le site Warning Trading, qui prétend combattre les escrocs du Forex en faisant la promotion de sites de trading Forex que Deontofi.com considère infréquentables. C’est notre opinion pour tous les margoulins exerçant un commerce de « récupération de pertes de trading Forex ».

Le problème est que Deontofi.com est le seul à l’écrire, et que M. Nicolas Gaiardo de Warning Trading considère que les opinions et informations de Deontofi.com dévoilent un peu trop l’esbroufe de son commerce. Du coup Nicolas Gaiardo de Warning Trading menace Deontofi.com de procès pour censurer nos articles, mais nous refusons de céder à cette intimidation. Si M. Gaiardo veut que la justice s’intéresse à son cas, nous espérons que son procès contre Deontofi.com sera l’occasion de faire tomber son masque. Le trading Forex a fait assez de dégâts comme ça auprès des épargnants, et nous ne céderons pas au petit manège de Warning Trading pour faire sa promotion dans les média avec sa méthode bulgare.

Retour au sommaire : Warning-Trading en procès, le sommaire sur Deontofi.com
Épisode suivant : 4/ L’info-promo de Warning-Trading et le journalisme de Deontofi.com

Share Button
Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *