Ne vous faites pas avoir par l’arnaque aux diamants d’investissement ! Deontofi explique régulièrement sur BFM Business que ce prétendu placement est une escroquerie qui se répand comme une trainée de poudre par une campagne de publicité particulièrement honteuse propagée avec la complicité des grands médias et applis sur mobile.

Interdits de publicité, les escrocs du trading Forex se reconvertissent dans l’arnaque aux diamants

Cette publicité pour l’arnaque diamants, vue sur Yahoo, est devenue un délit pénal hors-la-loi

Les règles encadrant les placements en biens divers ont été renforcées pour protéger les épargnants de ces arnaques, en application de l’article 79 de la Loi Sapin 2 du 9 décembre 2016, qui modifie encore l’article L550-1 du Code monétaire, et par un arrêté ministériel du 27 avril 2017 modifiant  le règlement général de l’autorité des marchés financiers.

Grâce à ces lois et cadres réglementaires, il est interdit de proposer aux épargnants français des placements financiers ou non financiers lié aux diamants, timbres, vin, art, parchemins, terres rares, métaux précieux, émeraudes et autres cailloux, etc. sans un agrément de l’intermédiaire et un contrôle a-priori par le gendarme boursier de leurs publicités et documents promotionnels (comme ces publicités trompeuses relayées par les médias). En clair, ils ont l’obligation légale d’obtenir le feu vert de l’AMF sur chaque publicité ou promotion, avant toute prospection auprès des épargnants. Ce n’est évidemment pas le cas, mais cela permet de trier les arnaques, comme le fameux livret diamant « que les banques vous cachent ».

Les publicités actuelles pour le « livret 8% que les banques vous cachent » relèvent du délit pénal

Aujourd’hui, tous les placements en biens divers qui ne remplissent pas les conditions d’agrément et n’ont pas obtenu un visa préalable du gendarme boursier sur la conformité et la légalité de leur offre de placements sont hors-la-loi, comme ce fameux livret 8% bidon, et tant d’autres placements avec un bel emballage sérieux sur Internet qui ne sont que des décors de cinéma sans aucune légalité.
Rappel de l’Instruction DOC-2017-06, applicable au 17 mai 2017, en référence aux articles 441-1 à 441-3 du règlement général de l’AMF, en résumé :

L’instruction DOC-2017-06 détaille les règles relatives à l’établissement et l’enregistrement des documents d’information devant être déposés auprès de l’AMF par les intermédiaires en biens divers. Des précisions sont notamment apportées quant aux garanties dont les intermédiaires doivent justifier en vue de l’enregistrement d’un document d’information, au contenu dudit document ainsi que sur les modalités d’information auxquelles ils sont tenus vis-à-vis des investisseurs et de l’AMF.

A consulter ici sur le site du gendarme boursier (Autorité des marchés financiers)

Share Button

4 commentaires

  1. Gilou59, le

    Bonjour Mr Pouzin ,
    Sollicité par la société GEMEXPRO pour investissement dans le diamant avec N° et certificat « GIA » ? ( Alexandre Baros) avec adresse basé à Londres avec bureau à Paris ;9 ,rue Buffault 75009 …
    Je m abstiens de divulguer les noms des interlocuteurs directs pour l instant.
    Est ce une arnaque de plus ?
    Merci d avance de votre réponse

    Répondre Signaler un abus
  2. Verquin véronique, le

    Ma fille est constamment relancé par un trader de Londres, lui faisant miroiter 20000,00 euros sur 5 mois pour un investissement de 70 000 euros, cela sent l’arnaque à plein nez, comment se protéger et récupérer sa mise.
    Merci pour votre réponse.
    Cordialement
    Verquin veronique

    Répondre Signaler un abus
  3. Verquin véronique, le

    Bonjour ma fille a placé 13000,00 euros sur une société de placement 4 C patrimoine sur des placements sur Les diamants lui promettant une rentabilité à 8 %.
    Au bout de 3 semaine elle est relancée sur un achat de 70 000 euros de pierres, ils lui avancent l’argent lui promettant dans
    5 mois 20000 euros de rentabilité, je suis persuadée que c’est une arnaque comment récupérer l’argent avance.
    Cordialement
    Veronique Verquin

    Répondre Signaler un abus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *