Faut-il céder à l’attrait des actifs tangibles (immobilier, or, biens divers…) face à la montée du risque politique ? Les incertitudes politiques ouvertes par l’élection de Donald Trump ravivent les inquiétudes des investisseurs. Dans un environnement de taux d’intérêt sans risque souvent proche de zéro, voire négatifs, faut-il se laisser tenter par les propositions de placements…

Cet article est réservé aux souscripteurs de l’Abonnement Déontofi Advisor.

Share Button