Catégories de l'article : DéontologieInstitutionsRelations clients

Chers lecteurs de Deontofi.com, la nouvelle année est d’abord l’occasion de vous présenter nos meilleurs vœux de santé, bonheur, et bien sûr sérénité et prospérité dans la gestion de vos affaires, grâce à une meilleure information sur la déontologie financière.

La nouvelle année est aussi l’occasion pour Deontofi.com de s’arrêter un instant pour regarder le chemin parcouru, et partager avec ses lecteurs ses doutes et ses espoirs, comme nous l’avons fait en vous présentant nos bilans antérieurs (Enquêtes, audience, équipe : le bilan 2014 de Deontofi.com, Les vœux de Deontofi.com à ses amis de la finance).

Bilan éditorial et développement de Deontofi.com

Déontofi avance. Quand je me suis lancé dans cette aventure éditoriale, il y a cinq ans, créer le premier site d’information dédié à la déontologie financière était un projet un peu décalé. Déontofi est né d’un concours de circonstances et de réflexions sur les dégâts causés par la malhonnêteté financière, et l’omerta étouffant ses nuisances, comme un défi aux dérives de cette époque.

La déontologie financière, c’est-à-dire les règles morales de bonne conduite dans les affaires financières, c’est un oxymore ! Reflet d’une suspicion répandue, cette exclamation souvent entendue est parfaitement légitime. Quelle honnêteté peut-on attendre, quand on assiste à la répétition de mensonges impunis, de pratiques trompeuses et de promesses factices, insultant la confiance et l’intelligence des citoyens, consommateurs-épargnants, contribuables ou salariés, qui payent pour une minorité de tricheurs insolents ?

Créer un site d’information dédié à l’honnêteté financière, cela peut paraître un peu naïf, osé, totalement déprimant ou doucement utopiste.
Alors on l’a fait. Et vous l’avez soutenu.

Gilles Pouzin journaliste fondateur de Deontofi.com, livre les conseils les plus consultés par les internautes pour se défendre en cas de fraude CB, sur BFM Business TV.

Gilles Pouzin fondateur de Deontofi.com, conseille les victimes de fraudes CB, sur BFM Business.

Votre intérêt, vos encouragements, votre confiance, vos questions ou vos commentaires, vos témoignages et vos remerciements sont notre moteur. Vous nous avez convaincu de l’utilité de continuer, avancer et faire vivre ce projet. La légitimité de ce site, dédié à la déontologie financière, est confortée d’année en année par l’utilité reconnue de son contenu sur de nombreux sujets.

Remboursement des fraudes à la carte bancaire, arnaques au trading Forex et placements bidon, relations avec les banques, sécurité des comptes bancaires et solidité de l’assurance vie, illusions et réalités de l’investissement immobilier, scandale du complément de retraite des fonctionnaires, comptes rendus d’audiences et de procès, les sujets qui vous apportent des informations concrètes et utiles suscitent toujours plus d’intérêt des lecteurs et de commentaires sur nos forums.

Nouveautés 2016, certification, abonnements

Conçu dès l’origine comme un site de journalisme professionnel rigoureux, Deontofi.com en a validé de nouvelles étapes importantes en 2016. Après la création en 2015 d’une entreprise de presse en ligne, Zedito, éditrice et concessionnaire exclusive du site, Deontofi.com a obtenu la certification de la Commission paritaire des publications et agences de presse (CPPAP) auprès du Ministère de la culture, reconnaissant sa qualité d’organe de presse en ligne, officiellement depuis le 7 janvier 2016.

Dans la foulée, Deontofi.com s’est paré d’une nouvelle maquette avec l’ajout de nouvelles rubriques (Guide Placements, Guide Assurance Vie, Guide Immo, Guide Bourse…), pour faciliter la lecture et les recherches parmi des thèmes toujours plus variés alliant l’approche de déontologie financière et sa mise en pratique pour vous aider à mieux gérer votre argent, en tant que consommateurs-épargnants.

Déontofi, enfin des abonnements qui rapportent !

Déontofi, des abonnements qui rapportent !

Pour compléter le caractère de publication de presse en ligne certifié par la CPPAP, il fallait encore proposer à nos lecteurs la possibilité de souscrire des abonnements permettant d’accéder à des contenus et services exclusifs, bénéficiant de la TVA réduite à 2,1% accordée aux produits de presse, comme en proposent toutes les grandes marques médias de presse traditionnelles ou exclusivement en ligne.

Pour cela, nos experts en webdesign, ingénierie informatique et réseaux, Arthur et Adrien, ont installé un système de paiement en ligne connecté à l’intermédiaire en services de paiement Stripe (préféré à PayPal pour plusieurs raisons), permettant des paiements par CB sur notre site en toute sérénité pour nos abonnés. D’autant que la sécurité du site Deontofi.com, avait déjà été renforcée par son passage en protocole crypté https, avec certificat ssl, dès 2015, à la suite des attaques contre notre site lors de la révélation du pactole de l’ex-patron de Peugeot, depuis un méchant assaillant de la ville ukrainienne de Vliv. Un incident qui nous a aidé à placer la sécurité au cœur de nos priorités, pour le site deontofi.com comme pour ses lecteurs.

Techniquement, deontofi.com était en mesure de proposer ses nouveaux services par abonnement dès le printemps 2016, mais nous avons préféré lancer ces offres en catimini, depuis septembre, le temps d’adapter et tester leurs paramétrages.

À ce titre, je remercie encore infiniment Arthur et Adrien, pour leur engagement depuis le début de cette aventure, car sans leur secours le site Deontofi.com n’aurait jamais existé tel qu’il est, et c’est aussi grâce à eux qu’il continue d’exister. On en a profité pour ajouter un inventaire pratique de nos archives, à voir ici dans notre musée.

Au-delà de son développement éditorial et technologique, de sa structuration juridique et de son honorable succès d’audience, Deontofi.com doit néanmoins affronter plusieurs défis pour continuer à progresser, ou simplement continuer à exister et remplir sa mission d’information sur la déontologie financière, au service de ses lecteurs.

Trois défis à relever pour continuer

Premier défi : les empêcheurs d’informer

Alors que la société éditrice de Deontofi.com n’a pas achevé son premier exercice, elle est déjà l’objet d’un harcèlement judiciaire pour empêcher l’information indépendante sur les conflits d’intérêts et méthodes discutables du site warning-trading, faisant notamment la promotion du courtier en trading forex FXCM.

Bien qu’il ait été débouté par la justice de ses attaques infondées devant le tribunal de commerce, warning-trading annonce de nouvelles poursuites abusives contre deontofi.com pour effacer nos alertes et analyses. Même quand nous sommes juridiquement irréprochables, ces procès sont des nuisances car ils nous obligent à mobiliser de l’énergie, du temps et des ressources précieuses (y compris des frais non remboursés par les fauteurs de procès abusifs), rien que pour défendre notre droit d’informer, au lieu de pouvoir travailler normalement à d’autres enquêtes.

Second défi : l’équilibre économique

Créer un site d’information dédié à la déontologie financière est déjà un projet un peu fou sur le plan éditorial. Le rentabiliser est une gageure. C’est néanmoins une préoccupations essentielle. Deontofi.com est loin d’être rentable, certes comme la plupart des grands journaux nationaux, mais sans le soutien des mécènes milliardaires au chevet de ces respectueux confrères. Pour tenir la distance, le premier site d’information sur la déontologie financière ne peut s’appuyer sur son fondateur sans développer ses propres ressources, pour équilibrer ses dépenses et assurer sa pérennité. Dans cet esprit, Deontofi.com a lancé trois offres d’abonnements premium, avec trois niveaux de services sur mesure, déjà souscrits et appréciés par les premiers lecteurs à nous avoir accordé leur confiance et leur soutien.

Trois offres d’abonnements : épargnants, Bourse, professionnels

Pour tous les épargnants exigeants, l’abonnement Déontofi Advisor permet à chaque lecteur de bénéficier d’avis individualisés et réellement indépendants sur les propositions de placements et d’investissements de leurs banques ou intermédiaires financiers. Encore proposé avec une réduction de 50%, soit un tarif de lancement cassé de 24€ par an au lieu de 48€, cet abonnement est une assurance de tranquillité pour mieux faire fructifier ses économies en évitant les mauvais plans, et/ou en économisant sur les frais et commissions prélevés subrepticement sur vos économies.

Pour les investisseurs autonomes souhaitant prendre en main la gestion en direct de leurs placements financiers, j’ai créé l’abonnement Déontofi Bourse Expert dans un esprit de club : je partage avec eux toutes mes réflexions et décisions personnelles d’investissement dans des alertes exclusives, complétées par un service de dialogue individualisé pour les guider dans leurs propres choix de gestion, comme je le faisais pour les abonnés du magazine financier dont j’étais longtemps rédacteur en chef. Ce service ne pouvant s’adresser qu’à un nombre d’abonnés limité, pour rester convivial et efficace, son tarif le destine à des lecteurs souhaitant gérer eux-mêmes un portefeuille boursier assez important avec un horizon de long terme.

L’abonnement Déontofi Pro, destiné aux professionnels, fonctionne sur le même principe de valorisation de l’expertise en conformité financière, mise au profit de souscripteurs aux besoins spécifiques. En contrepartie de leur soutien

Nous remercions infiniment individuellement les premiers lecteurs et lectrices qui nous ont témoigné leur soutien et leur confiance en souscrivant à l’une ou l’autre de ces trois formules. Même s’ils sont encore peu nombreux, chaque abonné est important pour nous. Même s’il faudrait bien plus d’abonnés pour rentabiliser ces services, la confiance des premiers nous encourage à persister dans cette voie: il est très réconfortant de voir qu’il existe bien une demande et une place pour les trois services d’informations distincts de Deontofi.com destinés au grand public, aux investisseurs autonomes, et aux professionnels de la conformité financière.

Troisième défi : la formation et l’enseignement

Pour développer le site de la déontologie financière il faut des moyens, principalement humains, non seulement pour la production éditoriale (enquêtes, rédaction et mise en page d’articles, animation des réseaux sociaux), mais aussi pour le développement et la maintenance du site web, ses infrastructures et serveurs, la gestion des alertes et abonnements, la comptabilité et les obligations administratives, sans parler des procédures judiciaires abusives.

« Le faux et l’empire du faux en matière financière », une formation liant la théorie et la pratique avec des cas concrets, par Gilles Pouzin.

Même si je ne suis pas seul à le faire vivre, le projet Deontofi.com repose essentiellement sur l’implication personnelle de son fondateur, par ailleurs mobilisé pour d’autres missions complémentaires à ces activités. L’expertise reconnue de Deontofi.com est sollicitée pour servir de base à la conception et la mise en œuvre de formations autour du journalisme économique et des domaines financiers. Avec le CFPJ (centre de formation professionnel des journalistes), nous avons développé des formations pour mieux comprendre les secteurs de la banque et de l’assurance, ou se familiariser avec les statistiques. Avec l’Institut de journalisme Bordeaux-Aquitaine (IJBA), nous avons coordonné le programme d’enseignement du premier diplôme universitaire de journalisme économique, homologué en 2016. Et pour l’université d’Aix-Marseille, nous avons créé une formation sur la détection et la prévention des fraudes, très appréciée par les étudiants en Master de lutte contre la criminalité financière (ci-contre). Nous présenterons très bientôt un résumé de cette formation aux forces de police et de gendarmerie en charge de la lutte contre la cybercriminalité, qui nous font l’honneur d’inviter Deontofi.com parmi les intervenants du salon Technopolice.

En résumé, Deontofi.com a encore franchi de nouvelles étapes importantes en 2016, et il lui reste bien du chemin à parcourir. Nous y travaillerons tant que nos lecteurs et abonnés nous y encourageront. Souhaitons que le destin soit porteur pour Deontofi.com en 2017, comme nous le souhaitons à nos lecteurs, avec nos meilleurs vœux de bonne année renouvelés.

Merci pour votre confiance,

Gilles Pouzin,
rédacteur en chef fondateur de Deontofi.com

Share Button

Un commentaire

  1. DIGUE, le

    bonjour,

    je n’ai rien compris à quoi correspond l’abonnement à 24€ et celui à + de 850€

    qu’obtient on avec chacun de ces 2 abonnements ?

    traitez vous des titres en vif, et également des UC ?

    il n’est pas normal de ne pas trouver une adresse mail pour pouvoir échanger sur vos prestations

    merci de ces prochaines précisions.
    cordialement
    P. DIGUE 24 03 2017

    Répondre Signaler un abus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *