Il y aurait tant d’articles intéressants à lire sur les multiples enjeux de déontologie financière auxquels nous sommes confrontés, dont nous entendons parler, que nous soupçonnons ou dont nous aimerions mieux comprendre l’impact sur nos vies. Notre vœu le plus cher serait de pouvoir les écrire.

Stimulé par vos encouragements, Deontofi.com prépare de nouveaux projets pour mieux répondre aux besoins de ses lecteurs. Pourquoi pas ? (photo © GPouzin)

Stimulé par vos encouragements, Deontofi.com prépare de nouveaux projets pour mieux répondre aux besoins de ses lecteurs. Pourquoi pas ? (photo © GPouzin)

Plusieurs d’entre-vous partagent ce vœu, si l’on en croit vos courriels et requêtes via le moteur de recherche de Deontofi.com. « Avez-vous écrit un article sur tel sujet? », « ferez-vous un article sur telle affaire? », ou encore « Pourquoi vous n’en parlez-vous pas ? » sont des questions qui reviennent assez régulièrement.

La réponse est souvent simple : c’est malheureusement par manque de temps. Entre les sujets qui nous tiennent à cœur, les informations que nous récoltons au cours de nos enquêtes et rencontres, et celles que nous apportent les lecteurs, nous avons déjà le plus grand mal à écrire et à publier tous les articles que nous voudrions avec moins de délai. Et encore, ces sources ne couvrent évidemment qu’une petite partie de l’océan de sujets à explorer et d’affaires à éclaircir.

Nous aimerions en faire plus. La matière est abondante, l’espace d’écriture sur Internet est infini, et aucun sujet n’est tabou sur Deontofi.com, dès lors qu’il s’inscrit dans sa ligne éditoriale.

S’il y a tant d’articles que Deontofi.com n’a pas encore publié sur des sujets qui vous intéressent, ce n’est pas par ostracisme ou parti pris sur certains sujets, mais simplement par manque de moyens humains, techniques et financiers.

Deontofi.com étant relativement récent (créé fin 2011 et restructuré depuis 2013), son audience ne génère à ce jour ni recettes publicitaires ni produits de diffusion. Et bien que notre activité d’intérêt public soit reconnue par nos lecteurs, Deontofi.com n’est pas pas encore structuré pour recevoir les dons de soutien défiscalisés.

De nouveaux projets pour mieux répondre à vos besoins en 2015

Le fond nous semblait prioritaire sur la forme, et nous avons préféré concentrer nos efforts de l’année passée à l’enrichissement éditorial du site Deontofi.com, en attendant de mettre en place la structure juridique correspondant le mieux à ce qu’il est. Ces réflexions sont en cours, et nous espérons qu’elles aboutiront en 2015 à la création d’une structure adéquate, permettant à Deontofi.com de se mettre en phase avec son statut d’entreprise de presse en ligne. Si les évolutions législatives en cours le permettent, nous étudierons la possibilité d’associer les acteurs les plus variés à notre mission d’information sur la déontologie financière, sur un mode participatif alliant les soutiens commerciaux, philanthropiques, humains ou capitalistiques.

Pour que nos informations demeurent accessibles au plus grand nombre, la consultation de Deontofi.com restera libre et gratuite, mais nous pourrons proposer des informations et services complémentaires aux lecteurs intéressés par nos spécificités. N’hésitez pas à nous faire part de vos attentes ou suggestions, en complément des échanges d’idées que nous avons déjà avec certains d’entre-vous sur ces points.

Nous espérons que ces développements rencontreront un accueil encourageant. Notre souhait le plus cher, pour l’année qui vient et au-delà, est que Deontofi.com réponde encore mieux aux besoins et aux attentes de lecteurs toujours plus nombreux, grâce au soutien et aux moyens qu’ils voudront bien nous apporter en retour.

En un mot, pour l’année qui s’avance, que vos vœux soient les nôtres.

Gilles Pouzin
Deontofi.com, le site de la déontologie financière

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *