Services du Médiateur de l’Autorité des marchés financiers (AMF), 4 Place de la Bourse, à Paris (photo © GPouzin)

Chaque mois, le médiateur de l’Autorité des marchés financiers (AMF) décrypte un cas pratique de médiation et les leçons concrètes qu’on peut en tirer. Ce mois-ci (1er octobre 2018) :

Du nécessaire bon usage de la médiation de l’AMF : ni trop tôt ni trop tard…

Publié le 1 octobre 2018

Au-delà des questions du champ de compétence du médiateur de l’AMF, dont les limites sont parfois complexes, la recevabilité des litiges qui lui sont soumis est subordonnée au respect d’autres conditions, qui sont encore trop souvent ignorées de certains épargnants.
Le cas que je vous présente ce mois-ci me donne l’occasion de les rappeler.

Lire la suite ici sur le Journal de bord du médiateur de l’Autorité des marchés financiers.

Share Button
Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.