Avec ses conseils pratiques pour déjouer les arnaques sur Internet, Deontofi.com était la seconde vidéo la plus vue sur Boursorama

Deontofi.com était de retour jeudi dernier, 5 juillet 2018, dans les studios de l’émission Ecorama, produite chaque midi en direct pour le site d’information financière Boursorama.com. Le lendemain, on constatait que cette vidéo de Deontofi.com était la seconde plus vue sur le site Boursorama, et même la première production d’Ecorama la plus vue, les autres étant des productions de l’AFP, comme on peut le voir sur notre capture d’écran.

Pour ne rien vous cacher, les informations évoquées dans cette interview ont déjà été quasiment toutes publiées sur Deontofi.com. Les lecteurs attentifs retrouveront en particulier de nombreux points évoqués sur Boursorama dans notre dernière série d’articles sur le rapport du médiateur de l’AMF, objet initial de cette causerie.

Mais grâce au talent d’interviewer de David Jacquot, cette interview permet d’avoir une compréhension efficace des dernières arnaques en vogue, et surtout des conseils pratiques pour les déjouer, en passant un moment agréable et vivant. En une dizaine de minutes, ou douze à peine, vous aurez un aperçu de l’état des arnaques aux placements sur Internet, avec des anecdotes réelles, et en plus des conseils concrets et pratiques pour les éviter.

On y évoque d’abord les grandes lignes du rapport annuel de la médiatrice de l’Autorité des marchés financiers (AMF), Madame Marielle Cohen-Branche. Puis le fléau des arnaques au trading et de celles qui prennent le relais. Car l’interdiction de la publicité pour le trading, depuis la Loi Sapin 2 du 9 décembre 2016, a permis de réduire la propagation de ces arnaques par Internet. Si de nombreux sites d’escroquerie au trading demeurent actifs, la médiatisation de l’interdiction de leur publicité a sans doute ralenti leur contagion auprès des victimes.

En revanche, ce repli n’est pas totalement rassurant car de nombreuses autres arnaques aux placements bidon sur Internet ont pris le relais. D’abord avec les escroqueries aux diamants « placements », dont le fameux livret diamant qui sont des escroqueries avérées. Depuis 2017, aucun site n’a le droit de promouvoir ce type de placement en biens divers sans un agrément préalable de l’AMF.

Aucun site n’a un tel agrément, alors qu’il existe bien une centaine de sites proposant des investissements en diamants: ils sont tous hors-la-loi et les épargnants n’ont aucune chance de récupérer leur argent.

Pour mieux déjouer les arnaques, revoyez la vidéo de Deontofi.com du 5 juillet 2018 sur Boursorma, ici.

Share Button
Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.