Catégories de l'article : DéontologieRéglementationPlacementsDivers

Les vendeurs de placements bidon, trading forex, terres rares ou diamants, n’ont pas le monopole des arnaques. Attention à tous les slogans qui vous promettent de gagner de l’argent pour s’emparer du vôtre !

Sur Internet, les arnaques pullulent. Deontofi.com a souvent évoqué les promesses de gains illusoires mises en avant pour piéger des épargnants trop confiants. Mais les supports d’escroqueries ne se limitent pas aux arnaques les plus répandues, comme le trading forex, les terres rares ou diamants, voire les startups en toc et autres filouteries participatives. Pour attirer et tromper des cadres diplômés d’études supérieures, on leur raconte aussi des histoires abracadabrantes, comme la prétendue martingale du real-time bidding. Informés de cette arnaque par un lecteur travaillant dans la publicité, qui semblait réellement convaincu d’avoir flairé une bonne affaire, nous avons alerté le gendarme boursier du danger de ces nouvelles formes de démarchage financier pour des investissements bidon, dans le cadre de notre réponse à la consultation sur l’interdiction des publicités pour le trading.

Flash, mise à jour du vendredi 13 janvier 2017: Les soupçons d’arnaque de Deontofi.com étaient fondés, comme en témoigne une victime de BeOnPush en commentaire à la fin de cet article. Comme on peut s’en douter, la rubrique « preuve retraits » sur un site douteux devrait alerter toute personne prudente sur l’impossibilité de récupérer son argent !

Le texte ci-dessous est extrait de la contribution de Deontofi.com à la « Consultation publique de l’AMF relative à l’interdiction de la publicité portant sur certains contrats financiers hautement spéculatifs et risqués ».
– Interdire la publicité pour les arnaques assimilées au trading Forex
Les arnaques au trading et assimilées dépassent le périmètre des produits financiers, traditionnels ou dérivés. Elles peuvent porter sur n’importe quel bien ou service selon l’imagination des promoteurs de l’arnaque et leur capacité à la présenter comme une opportunité de gains sur de l’argent « investi », ou simplement « payé » (« versé sous forme de paiement par carte bancaire »).
 
1 Exemple de la plateforme « Beonpush.com »

Attention à tous les slogans qui vous promettent de gagner de l’argent pour s’emparer du vôtre !

La plateforme « Beonpush.com » est un exemple édifiant qui m’a été indiqué par un lecteur de Deontofi.com travaillant dans le secteur publicitaire, qui avait été ciblé par la promotion de cette arnaque « péri-financière ».

 
Il vantait ce site « qui franchement a l’air de tenir la route pour permettre aux particuliers de gagner de l’argent avec un bon rendement ». Ce site prétend « participer à des enchères d’achats d’espaces publicitaires sur internet, avec l’argent que déposent les particuliers sur leur plateforme ». La promesse est « un rendement journalier aux particuliers compris entre 0,5 et 3,5% (en fonction des résultats des enchères réalisées la veille) ».
beonpusharnaqueassimilabletrading

Faire miroiter un profit quotidien entre 0,5 et 3,5% par jour (soit un gain annuel de 180% à 1200% !) relève évidemment de l’arnaque.

L’illusion fonctionne auprès du public visé, car elle porte sur une pratique existante d’enchères d’achats publicitaires sur internet (RTB : Real Time Bidding)  et de MLM (Multi-Level Marketing). La plateforme est « basée au Royaume-Uni, au Luxembourg et à Dubaï ».

Faire miroiter un profit quotidien entre 0,5 et 3,5% par jour (soit un gain annuel de 180% à 1200% !) relève évidemment de l’arnaque. [ndlr : depuis notre réponse à la consultation du gendarme boursier le 30/09/2016, et peut-être grâce à cette intervention de Deontofi.com, ces promesses de gains mensongères ont été retirées de la page d’accueil du site, malheureusement toujours opérationnel sous son aspect plus polissé. Même s’il a pris des précautions de langage pour éviter une provocation frontale des autorités, ce site vante toujours ses promesses de gains qui semblent autant de garanties de ne jamais revoir votre argent.]
Proposition d’élargissement de l’article 28 du projet de loi relatif à la transparence, à la lutte contre la corruption et à la modernisation de la vie économique dit « Sapin 2 »
Afin que l’interdiction visée à l’article 28 du projet de loi relatif à la transparence, à la lutte contre la corruption et à la modernisation de la vie économique dit « Sapin 2 », couvre la publicité pour le trading Forex et les arnaques assimilées les plus vairées, il est proposé d’ajouter à la liste des 3 produits et services visés le point 4 suivant :
« 4° Et tout autre contrat ou pari financier laissant espérer un gain sur des marchés non régulés, de gré à gré ou sans traçabilité indépendante et fiable des opérations de compensation ou règlement-livraison par des opérateurs agréés à le faire dans les conditions réglementaires prévues pour cette activité.
Share Button

2 commentaires

  1. Margarita María BOHÓRQUEZ, le

    Buenos días hace 1 año he invertido 30.000 USD mil dolares con un sponsor que me había dicho que tendría unas buenas ganancias , fuí al banco y he sacado todos mis ahorros y Ferki Demirovski continua a hacer declaraciones en internet con videos a decir que el dinero de todos los inversionistas lo vamos a recuperar todo, el dice que debemos esperar y esperar , creo que he sido estafada y Demirovski debería ser juzgado como un delincuente criminal en compañía con todos los lideres de Beonpush , Ferki Demirovski es el fundador de Beonpush .
    Gracias por su atención prestada y por vuestra información , yo no hablo inglés estoy con un traductor automático .
    Saludos cordiales.

    Répondre Signaler un abus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *