Comme beaucoup de sites promotionnels, Warning-Trading vante les qualités des services qui payent sa publicité clandestine déguisée en information. Une pratique interdite aux Etats-Unis, peut-être bientôt en Europe, et évidemment impensable pour un site de journalisme attaché à la déontologie de l’information.

C’est un peu le jeu des sept différences. Qu’est-ce qui différencie un site de journalisme d’un site promotionnel déguisé en « portail d’information indépendant » qu’il n’est pas ? Pour crédibiliser sa demande de censure, déguisée en litige commercial, Wargning-Trading (WT) plaide que les commentaires et articles de Deontofi.com constitueraient un dénigrement à des fins de concurrence déloyale. A l’appui de cet argument, WT travestit la réalité de Deontofi.com, sans parvenir à démontrer la concurrence en question. Cette accusation fantaisiste nous a obligé à démontrer au juge, avec force détail, que le journalisme de Deontofi.com est, Dieu merci, sans rapport avec les commerces auxquels se livrent M. Gaiardo et sa société Net & Law, éditrice du site Warning-trading.

Deontofi.com est un site d’information sérieux et fiable, officiellement agréé comme service de presse en ligne par la Commission paritaire des publications et agences de presse (certificat d’inscription CPPAP n°0118 W 92944 du 7 janvier 2016), après un examen sur dossier et vérification sur site, préalable au passage devant la commission qui a reconnu la nature professionnelle de Deontofi.com.

Warning Trading ne peut prétendre à aucune de ces qualités de média professionnel. Si le site WT prodigue bien des informations pour mettre en valeur son fond de commerce de prestations juridiques ou para-juridiques, ces informations ne peuvent prétendre aux qualités de service de presse reconnu par la CPPAP, rédigé par des journalistes professionnels titulaires de la carte de presse.

La société Net & Law, via son établissement Warning Trading, exerce l’activité de Conseil en relations publiques et communication (7021Z), selon son immatriculation au registre du commerce des sociétés étrangères.

La nature promotionnelle du site Warning-Trading se traduit concrètement dans ses activités comme dans son contenu, même s’il tente de dissimuler leur caractère publicitaire, pour tromper les lecteurs en leur faisant croire à une prétendue information indépendante.

La société Net & Law revendique sur son site Warning-Trading plusieurs activités qui ne sauraient en aucun cas concurrencer le site de presse en ligne Deontofi.com (pièce p.15-16 du constat d’huissier : capture de la page « à propos ». https://www.warning-trading.com/warning-trading-societe.php )

wtpromositestradingforexclientsdulabelwarningtrading– WARNING TRADING est présenté comme « portail d’information indépendant », alors qu’il exerce l’activité de conseil en relations publiques et communication, selon son inscription au registre du commerce, ce qui n’apporte aucune des garanties d’indépendance et de qualité de l’information reconnues par la CPPAP du ministère de la culture aux seuls services de presse en ligne ayant obtenu cette certification, comme Deontofi.com, Mediapart.fr, ou bien d’autres confrères.

WarningTrading, au-delà de mises en garde, fait la promotion du trading Forex en recommandant des courtiers spécialisés sur le trading Forex à ses lecteurs à travers des écrits promotionnels, WarningTrading publie ainsi des recommandations à tonalité rassurante sur plusieurs courtiers en trading Forex, dans le cadre de son activité de « relations publiques et communication », sur la page https://www.warning-trading.com/Courtiers/avis-courtiers.php (exemple ci-contre)

wttestpromocourtiertradingfxcmDans un de ses exercices de « relations publiques et communication », WarningTrading fait la promotion du courtier en trading forex FXCM, en affirmant notamment que « FXCM est une marque internationalement reconnue, enregistrée et régulée par de nombreuses autorités financières de par le monde, ce qui est rassurant pour le client », alors que ce courtier est au contraire connu pour ses arnaques notoires, pour lesquelles il a encouru plusieurs sanctions, y compris en France, que l’auteur tente de minorer ou d’occulter, comme on peut le lire sur la capture de la page  https://www.warning-trading.com/Courtiers/fxcm.php (constat d’huissier p.17 à 24).

La promotion du trading cachée par Warning Trading
Les soupçons sur la vraie nature commerciale du site Warning Trading actif dans la promotion d’acteurs du Forex, sont corroborés par les avis publiés par WT sur certains courtiers et le label vendu à ses sites de trading partenaires, contre rémunération.

wtservicespropage5labelspromositestradingforexfxcm-igmarkets-cmcmarketsLe tarif demandé aux sites de Forex par Warning Trading pour leur accorder son label, prétendument indépendant !
Contrairement au statut de « site d’information indépendant » qu’il revendique, Warning-Trading est bien un site de racolage pour des sites de trading Forex à qui il propose une prestation publicitaire déguisée en labellisation, comme on peut le lire notamment p.5, p.6 et p.11 de sa plaquette de présentation « Warning Trading pour les pros : courtiers et annonceurs » (ci-dessous) « le tarif de la labellisation : 1ère année 1500€ HT, années suivantes 500€ HT/an » (p.11).

Au total Warning Trading met en avant la labellisation vendue à 6 sites de trading Forex (p.5) : FXCM, JFD Brokers, IG Markets, ActivTrades, XTB (X-Trade Brokers), et CMC Markets.

Des sites de trading labellisés par Warning Trading.
Effectivement, quand un site de trading paye Warning-Trading pour faire sa promotion déguisée en information, sa note augmente !

La note du courtier IG Markets passe de 3/5 à 4/5 entre juin et novembre 2015
https://web.archive.org/web/20151104130216/http://www.warningtrading.com/Courtiers/igmarkets.php
https://web.archive.org/web/20151206212046/http://www.warningtrading.com/Courtiers/igmarkets.php

La note du courtier JFD Brokers passe de 2/5 à 3,5/5 entre juillet 2014 et avril 2015
https://web.archive.org/web/20140701084715/http://www.warningtrading.com/Courtiers/jfdbrokers.php
https://web.archive.org/web/20150403200109/http://www.warningtrading.com/Courtiers/jfdbrokers.php

« Je peux vous conseiller et vous faire profiter de conditions de trading avantageuses », proclamait alors le colporteur en trading Forex Nicolas Gaiardo.

wthomepagepromotradingventeconseil20140702Quand Warning Trading vendait du conseil en trading Forex
Avant d’essayer de se bâtir une image usurpée de « portail d’information indépendant » (qu’il n’est pas), Warning Trading était bel et bien un site de promotion du trading forex, comme en témoigne sa page d’accueil en juin 2014 (ci-contre et constat d’huissier p.25 : https://web.archive.org/web/20140614042412/http://www.warning-trading.com/)

Sur une autre page, Warning Trading se livrait même à la vente de logiciels de trading, en promettant « Je peux vous guider pas à pas, du choix du courtier à l’installation du programme ».
(constat d’huissier p.27 à 30 : https://web.archive.org/web/20140702201407/http://www.warning-trading.com/Blog/gapeur-robot.php)

wtformulairecheckandpaycourtiersrecoWarning Trading propose encore des services de trading
Sur cette page à l’adresse explicite « ouverture de compte » (https://www.warning-trading.com/Contact/ouverture-de-compte.php), Warning Trading propose :

« Le choix d’un bon courtier en bourse est primordial.
D’une part pour trader l’esprit tranquille, savoir que vous aurez toujours des professionnels compétents en face pour répondre à vos questions, résoudre des problèmes techniques, effectuer des opérations de dépôt et retrait rapidement.
D’autre part pour vous assurer d’avoir accès aux meilleures conditions de trading possibles (frais de courtage, instruments), les meilleurs outils (plateforme de trading, formations, analyses, …) pour analyser le marché. »

promogaiardoparrpmail20160408

Un des courriels de l’attaché de presse faisant la promotion de Nicolas Gaiardo pour caser sa prose dans les médias.

Quand Warning Trading voulait que Deontofi.com publie ses tribunes promotionnelles.
Dernière preuve que Warning Trading n’a rien d’un site d’information mais tout d’un site de promotion (de lui-même et du Forex), en mars et avril 2016, un attaché de presse contacte deux fois Deontofi.com pour tenter d’y obtenir une interview de M. Gaiardo, puis pour proposer à Deontofi.com des contenus promotionnels de Warning Trading : « La tribune de Nicolas est entièrement libre de droit et de publication. Seriez-vous intéressé de la recevoir afin de la publier dans votre média ? ». Il est pour le moins surprenant que Warning Trading propose gratuitement à un média de publier sa prose, si ce n’est pour en faire la promotion, comme cet attaché de presse cherche à l’obtenir. C’est en tout cas un aveu de Warning Trading qu’il ne considère pas Deontofi.com comme un concurrent, mais bien comme un vrai média indépendant et crédible.

Retour au sommaire : Warning-Trading en procès, le sommaire sur Deontofi.com
Épisode suivant 5 / Litiges de trading forex, résolution amiable et prestation juridique hors cadre

 

Share Button

2 commentaires

  1. Jean, le

    L’ADRESSE MAIL QUE VOUS AVEZ SAISIE NE NOUS PERMET PAS DE VOUS CONTACTER POUR VALIDER CE COMMENTAIRE, MERCI DE NOUS CONTACTER VIA NOTRE FORMULAIRE CONFIDENTIEL ICI
    Une autre preuve, s’il en était besoin :

    [CONTENU DU COMMENTAIRE EN ATTENTE DE VERIFICATION]

    Allons, tout ceci ne sert qu’à faire la promotion de ce qui lui rapporte de l’argent, laissant de côté toute éthique et déontologie !

    Bravo, M. Pouzin, d’oser lever le voile sur cette mascarade !

    Répondre Signaler un abus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *